LE JARDIN - Les plantes du printemps

Les végétaux présentés ici ont été choisis pour leur taille compatible avec l'univers du train de jardin, mais surtout pour les encouragements qu'ils apportent au jardinier cheminot à revenir travailler au jardin, alors qu'il fait souvent encore froid dehors à cette saison...


Les Muscaris

Ces petits végétaux sont parmi les premiers à fleurir au jardin. L'hiver pas encore terminé, leurs bulbes plantés à la fin de l'automne donnent en abondance ces petites clochettes bleues. Sans soin particulier, année après année, ils se reproduisent sur place, pour peu qu'on laisse les graines sécher sur la plante, puis tomber sur le sol. Sans évoquer un végétal à la dimension du train, ils animent, par leur floraison précoce, le bord des voies.

 

   

 L'Aubriette

Cette petite plante vivace tapissante trés florifère fleurit dès la mi-mars. Haute de 10 à 15 cm, elle est peu exigeante en termes de sol, et n'aime pas l'humidité. L'idéal, c'est de l'installer au bord de la voie dans une terre bien drainée, de la laisser prospérer pour, quelques mois plus tard, profiter de son petit tapis vert toute l'année, et de ses jolies fleurs de mars à juin.

     

Les Azalées

C'est un bonheur de les voir fleurir à la fin du mois de Mars. La floraison abondante de ces petits arbustes, colore et enrichit le fond de décor du jardin. De la maison, donc de loin, elles apportent des notes de couleur soutenues. De près, leurs petites fleurs animent le bord des voies, éclaboussant de lumière leur feuillage vert profond et brillant. On en trouve de couleurs variées chez tous les bons pépiniéristes, les mauves se détachent particulièrement quel que soit le décor du jardin. D'une manière générale les azalées préfèrent l'ombre, ici pourtant elles poussent dans une terre de bruyère en plein soleil, mais munies d'un système d'arrosage automatique pour leur permettre de garder les pieds au frais! Si elles poussent trop, elles ne vous en voudrons pas de leur faire subir une taille après floraison. Même sévère!

 

   

Le Lithodora

C'est une plante persistante. De jolies fleurs bleues très découpées éclosent au sommet de tiges boisées. Si le terrain leur convient, elles s'étalent largement, et deviennent vite envahissantes. Une terre sèche et sableuse leur suffit habituellement, un arrosage de temps en temps leur permet de passer les heures chaudes de l'été! Hautes d'une vingtaine de centimètres, elles forment des petits buissons autour des maisons. Un engrais liquide largement dispensé, renforce cette couleur bleue un peu crayeuse.

 

   

Les Rhododendrons

Il s'agit ici de végétaux nains. D'une hauteur de 60 à 80 centimètres, ils poussent en fond de décor pour fermer une perspective d'une manière légère. Leur floraison brève, une semaine environ, les pare de mauves intenses, renforcés par la complexité des étamines orangées. Le feuillage vert bronze reste mat, bordé de brun, signe de trop de chaleur, tout au long de l'été. Là également, un ombrage conviendrait mieux que le plein soleil, un arrosage abondant leur permet de passer l'été juste au dessus du ballast des voies de gare. Attention toutefois à ne pas provoquer de maladies par le développement de champignons sur les racines plongées dans la chaleur trop humide de la terre de bruyère.

   

Les Iberis sempervirens

On les appelle souvent corbeille d'argent. Plantes persistantes d'une vingtaine de centimètres de hauteur au feuillage foncé, les pétales d'un blanc immaculé forment vers la fin du mois d'avril, de véritables nuages colorés qui éclairent le décor du train de jardin. Une terre un peu sableuse arrosée de temps en temps fait leur bonheur. Un peu d'engrais liquide, genre plantes de balcons, assure la réussite et l'abondance de la floraison.